Si les ouvertures dans le toit sont nécessaires pour laisser passer la lumière du jour dans les combles aménagés, il est important de ne pas négliger l’isolation des fenêtres. Elles peuvent en effet être synonymes de perte de confort thermique. L’énergie tout compris vous indique quel type de fenêtre privilégier pour bien isoler vos combles aménagés.

Demander un devis gratuit

Pourquoi choisir des fenêtres performantes ?

Si vous vous lancez dans des travaux d’isolation de vos combles aménagés, pensez à installer des fenêtres adaptées. En effet, des fenêtres dont les vitres ne sont pas performantes engendrent des surchauffes dans les combles. Ces surchauffes sont d’autant plus nuisibles pour le confort thermique que des combles bien isolés retiennent davantage la chaleur.

Le saviez-vous ?

Les combles constituent les espaces de la maison les plus exposés aux rayons solaires : une mauvaise isolation des combles aménagés peut ainsi faire monter la température de cette partie de la maison jusqu’à 70 °C.

Une isolation performante des fenêtres pour un confort thermique optimal

Quelles sont les fenêtres à privilégier pour l’aménagement des combles ? Voici quelques conseils à suivre concernant l’isolation des fenêtres pour profiter de combles confortables en hiver comme en été.

Optez pour des fenêtres à double vitrage

Au moment de choisir les fenêtres de vos combles, tournez-vous vers des modèles à double vitrage : cette solution vous assurera tout le confort acoustique dont vous aurez besoin. Idéalement, ce vitrage doit être faiblement émissif et doit présenter une bonne résistance thermique. En choisissant des fenêtres au vitrage adapté, vous ferez des économies d’énergie au quotidien.

 

Ne négligez pas les protections extérieures

Ajouter un store extérieur et/ou un volet roulant à chaque fenêtre vous permettra de limiter l’entrée de la chaleur à l’intérieur des combles durant l’été, et donc de préserver une température relativement fraîche.

Bon à savoir : les volets occultants renvoient jusqu’à 80 % des apports de chaleur vers l’extérieur, et limitent ainsi l’échauffement du vitrage.

Quid des lucarnes ?

S’il s’agit d’une rénovation, l’espace très limité rend les joues de lucarnes difficiles à isoler. Pour une isolation des combles aménagés adaptée, il est donc conseillé de miser sur un isolant qui offre un bon rapport épaisseur/performance. Un matériau adapté permettra en effet de bien isoler les montants de la lucarne, tout en conservant une lame d’air suffisante sans sacrifier l’espace habitable.

 

Le saviez-vous ?

Le CITE, ou crédit d’impôt pour la transition énergétique, permet de couvrir jusqu’à 30 % du montant de vos travaux d’isolation des combles.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème