L’isolation à l’herbe est une solution innovante et écologique pour protéger son foyer des nuisances sonores et thermiques. Encore peu répandue, cette solution naturelle présente pourtant des performances intéressantes. Comment fonctionne cet isolant ? Quel sont ses avantages ?

Calculez vos économies d’énergie

Les caractéristiques de l’isolation à l’herbe

L’isolation à l’herbe est une solution destinée à isoler aussi bien du froid et de la chaleur que du bruit.

Procédé de fabrication de l’isolation à l’herbe

Isolation à l'herbe : quelles performances ?

Imaginé par Stefan Grass, un ingénieur agronome suisse, le procédé de fabrication d’un isolant à l’herbe suit différentes étapes. L’herbe du pré est d’abord fauchée. Ensuite, les matières digestives sont séparées des fibres : ces dernières sont séchées avant d’être liées entre elles grâce à l’ajout de 7 à 10% de polyéthylène. Tout comme lors de la fabrication d’isolants à partir de laine végétale ou animale, des sels de bore sont alors ajoutés à l’isolant à l’herbe afin d’en améliorer la résistance au feu et aux champignons.

L’isolation à l’herbe, un procédé homologué

L’isolation à l’herbe est conforme aux normes en vigueur et est homologuée au niveau européen. Sa conductivité thermique est comprise entre 0,034 et 0,038 W/m.K, soit l’équivalent des laines minérales plus classiques. L’isolant à l’herbe se décline par ailleurs en différentes épaisseurs et dimensions afin de permettre une variation de la résistance thermique : les densités disponibles s’étendent de 30 à 80 kg/m3.

À noter : les panneaux en herbe sont non allergènes et conviennent aussi bien à l’isolation intérieure qu’extérieure.

Isolation à l’herbe : avantages et inconvénients

Faire le choix de l’isolation à l’herbe pour sa maison présente de nombreux avantages et très peu d’inconvénients.

Quels sont les avantages de l’isolation à l’herbe ?

Différents avantages sont offerts par l’isolation à l’herbe :

  • Des performances intéressantes : l’absence de développement de champignons ainsi qu’un très faible coefficient de résistance à la diffusion de la vapeur d’un panneau à l’herbe en font un isolant efficace pour réguler l’humidité d’un bâtiment ;
  • Manipulation aisée : les panneaux en herbe se coupent et s’installent facilement. Ils ne nécessitent aucun équipement spécifique ;
  • Prix très accessible : à performances égales, un panneau isolant à l’herbe coûte deux fois moins cher qu’un panneau en chanvre ou en lin ;
  • Procédé de fabrication rapide : 2 heures suffisent pour produire assez de panneaux pour isoler un chalet.

Inconvénients de l’isolation à l’herbe

Malgré de nombreux avantages, l’isolation à l’herbe connaît quelques limites, notamment une faible résistance à la propagation du feu. Son coût de transport élevé en raison de l’important volume des panneaux implique par ailleurs que les bioraffineries soient installées entre des zones agricoles et de grandes agglomérations.

Le saviez-vous ?

1 hectare de pré suffit à produire 200 m3 d’isolant en herbe, soit une quantité suffisante pour isoler 7 habitations individuelles.

 

Pour aller plus loin : 

Calculez vos économies d’énergie

Sur le même thème