L’été arrivant, les premières grosses chaleurs se manifestent. Si les belles et longues journées ensoleillées impactent positivement notre bien–être, les fortes chaleurs, elles, nous éreintent. Outre les conseils prodigués par temps de canicule (fermer les volets en journée, aérer tôt le matin et tard le soir, etc), une bonne isolation thermique de sa maison demeure la solution la plus efficace et pérenne par temps caniculaire.

 

Les isolants thermiques pour lutter contre la chaleur

 

Les travaux d’isolation thermique à prévoir

Pour que votre isolation thermique contre la chaleur soit utile, les travaux doivent porter en priorité sur les zones laissant pénétrer fortement la chaleur extérieure. Pensez en priorité à réaliser :

  • L’isolation des combles et de la toiture ;
  • L’isolation des vitres ou parois vitrées, fenêtres, baies vitrées, vérandas, etc. ;
  • L’isolation des murs par l’intérieur ou l’extérieur ;
  • L’isolation de vos sols.

 

Le saviez-vous ?

Dans le cadre de travaux d’isolation, des aides financières sont octroyées sous certaines conditions, notamment les aides Anah, le crédit d’impôt et la TVA à taux réduit.

 

Quels isolants thermiques choisir pour lutter contre la chaleur dans sa maison ?

Le choix du matériau utilisé dépend notamment de la zone à isoler. Pour déterminer si un matériau est un bon isolant, il faut tout d’abord comprendre ce qu’est la notion de déphasage. 

Déphasage thermique : qu’est-ce que c’est ?

Les combles sont le principal point d’entrée du froid en hiver et de la chaleur en été. On parle de cycle de déphasage. Un isolant thermique « déphase » lorsqu’il permet de retenir la chaleur (ou le froid) extérieure durant un certain nombre d’heures. Il retarde en quelques sorte l’entrée de cette chaleur dans votre habitation. Si au contraire l’isolant choisi ne déphase pas, cela signifie qu’il laisse pénétrer très rapidement les températures extérieures, et les amplitudes intérieures vont rapidement se faire ressentir.  Un bon isolant permet un déphasage de 8 heures environ.

Quels sont les isolants thermiques les plus efficaces ?

Les isolants permettant de lutter contre la chaleur sont ceux qui possèdent une faible conductivité thermique. On distingue plusieurs familles :

  • Les matériaux synthétiques comme par exemple le polystyrène, le polyester, le polyuréthane. Très efficaces, ils sont cependant toxiques ;
  • Les fibres naturelles, minérales, végétales ou animales telles que la laine de roche, de bois, de verre, de chanvre ou la laine de mouton ;
  • Les isolants minces conseillés pour les petits volumes pouvant être réfléchissants ou thermo-réflecteurs ;
  • La cellulose ou le liège ;
  • Les isolants minéraux comme l’argile expansée ou le verre cellulaire.

Pensez bioclimatique pour une meilleure isolation contre la chaleur

Associés à une bonne isolation thermique de la maison, les principes bioclimatiques permettent, dès la conception de la maison, de maintenir votre habitation fraîche. Vous construisez votre nouvelle maison ? Pensez par exemple à l’orienter en tenant compte des vents dominants et du relief lors de sa conception.

 

Bien positionner ses ouvertures pour lutter contre la canicule

Pour éviter que la chaleur ne pénètre trop facilement dans votre intérieur, vos baies vitrées les plus imposantes doivent être orientées plein sud. En effet à mi-journée durant l’été, le soleil est au plus haut dans le ciel et son rayonnement peut être limité facilement par l’ombrage du débord de toiture ou par un brise-soleil. Deuxième point important : réalisez une isolation des fenêtres situées à l’ouest car elles sont les plus exposées aux rayons solaires. Enfin, dernier point, les ouvertures sous toiture de type Velux laissent pénétrer de front la chaleur estivale : elles doivent être prévues avec parcimonie.

Les protections solaires pour isoler votre maison

Les protections solaires naturelles sont également efficaces pour isoler votre maison contre la chaleur. Privilégiez par exemple les arbres à feuilles caduques qui vous garantiront un bel ombrage l’été et laisseront passer les rayons solaires l’hiver. D’autres astuces sont possibles pour protéger naturellement votre habitation de la chaleur :

  • Installer une pergola ;
  • Opter pour des murs et façades végétalisés qui retiennent la fraîcheur ;
  • Privilégier les couleurs de façades claires à fort pouvoir de réflexion.

 

Bien isoler sa maison contre la chaleur et la penser « bioclimatique » vous permettra de maintenir une fraîcheur intérieure l’été, mais également de limiter votre consommation énergétique l’hiver.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème