L’électricité consommée en France et dans le monde est issue de différentes sources d’énergies. Nucléaire, thermique, énergies renouvelables : d’où vient l’électricité que nous utilisons au quotidien ? Qu’en est-il des émissions de gaz de CO2 de cette industrie ?
L’énergie tout compris en partenariat avec JeChange.fr vous propose un outil de comparaison des fournisseurs de gaz et électricité.
Comparez les meilleurs prix du marché avec notre partenaire JeChange.fr, et obtenez un devis personnalisé des offres les moins chères en cliquant ci-dessous.

Jusqu’à 100 euros d’économie sur votre facture

À partir de quoi est produite l’électricité ?

En France, la majorité de l’électricité consommée est issue de l’énergie nucléaire. En 2014, la production d’électricité via le parc nucléaire français représentait 77 %. Venait ensuite la part d’électricité issue d’énergies renouvelables, qui se chiffrait à 18,4 % de la consommation nationale. Le parc des centrales thermiques à combustible fossile contribuait quant à lui à hauteur de 5 % en matière de production d’électricité.

Production d’électricité et émissions de CO2

La majorité de l’électricité produite en France émanant de l’industrie nucléaire, la quantité d’émissions de gaz à effet de serre dans l’environnement est minime. En 2013, la France, avec une moyenne de 79 CO2/kWh figure ainsi parmi les pays les plus propres. La Chine et les États-Unis qui affichent respectivement un niveau d’émissions de 760 et 522 CO2/kWh, font partie à l’inverse, des états les plus pollueurs.

À l’échelle mondiale, la moyenne des émissions se situait autour de 565 CO2/kWh, contre 331 CO2/kWh pour l’Union Européenne.

Bon à savoir

L’impact de la France sur l’environnement en matière d’émissions est faible mais il faut savoir que la production d’électricité via le nucléaire génère une importante quantité de déchets toxiques, radioactifs et non dégradables. Ces déchets nécessitent des précautions particulières et sont notamment enfouis ou stockés.

 

Pour aller plus loin :

Sur le même thème