Connue pour ses casinos et ses hôtels chics, la ville de Las Vegas a entamé son chemin pour devenir plus verte. L’idée ? Fournir en électricité renouvelable les infrastructures de la municipalité. L’énergie tout compris vous explique tout sur ce projet qui permet à la ville du vice de redorer sa réputation.

Boulder Solar I, centrale solaire au service de Las Vegas

Depuis décembre 2016, la ville de tous les excès s’est rachetée une conduite environnementale. Comment ? Grâce à des actions issues d’un programme où les énergies renouvelables ont la part belle. C’est ainsi que depuis 2008, Las Vegas travaille pour réduire sa consommation énergétique et développer l’énergie solaire.

Capacité de production de Boulder Solar I et économies réalisées

Le 12 décembre 2008, l’énergéticien local NVEnergy a inauguré la centrale solaire Boulder Solar I. Situé en plein désert du Nevada, ce réseau de panneaux solaires permet de produire 100 mégawatts (MW). Ainsi, en combinant cette électricité verte à celle créée par une centrale hydraulique, les 140 équipements de la municipalité de Las Vegas sont alimentés de manière écologique. Les démarches mises en place auraient permis de réduire de 30 % la consommation d’énergie depuis le début du programme. D’un point de vue financier, le montant des économies s’élèverait à 5 millions de dollars d’après le conseil municipal.

Énergie verte : quid des hôtels et des casinos ?

L’avancée en matière d’électricité verte par la municipalité devrait inciter les lieux de divertissement et hôtels à faire de même à l’avenir. Bien qu’il reste encore beaucoup de chemin à parcourir pour que tous soient entièrement fournis en électricité verte, certaines structures ont déjà lancé le mouvement. En effet, le Mandalay Bay Convention Center n’a pas attendu les progrès de la ville pour développer son propre toit solaire (le plus grand du monde).

 

Transition énergétique : où en sont les autres villes des États-Unis ?

Alors que le gouvernement fédéral devrait sans doute abandonner tout soutien aux villes concernant leurs efforts pour une transition énergétique (suite à l’élection de Donald Trump), certaines cités ont déjà réussi le pari de passer totalement à l’énergie verte.

Burlington, un exemple réussi de transition énergétique

En 2014, Burlington est devenue la première ville des États-Unis à consommer uniquement de l’énergie renouvelable. Usine de biomasse fonctionnant aux copeaux de bois, barrage hydroélectrique, éolienne ou bien encore parc solaire : tous les dispositifs permettant la production d’énergie verte sont mis en place. Ainsi, toutes les structures (logement privé, entreprises, bâtiments publics) ne fonctionnent plus qu’à l’énergie renouvelable.

Les États-Unis et les énergies renouvelables

En 2016, l’Agence d’Informations sur l’Énergie (EIA) avait publié un rapport concernant la part des énergies renouvelables dans le mix énergétique américain. Elle indiquait notamment que les énergies vertes avaient progressé de plus de 14 % sur les 6 premiers mois de l’année par rapport à la même période de 2015.

 

 

Pour aller plus loin 

Sur le même thème