En s’inspirant des mouvements observés dans la nature, la start-up NewWind a eu l’idée de reproduire un arbre pour en faire une source d’énergie. Retour avec L’énergie tout compris sur ce projet un peu fou qui révolutionne l’énergie éolienne et solaire.

Calculez vos économies d’énergie

Énergie éolienne : l’arbre à vent par NewWind
Nouveauté pour l’énergie solaire et éolienne

Spécialisée dans l’énergie éolienne domestique, la société NewWind a su séduire de nombreux clients, dont des institutions telles qu’Engie, grâce à son projet d’arbre à vent.

Émergence d’un concept novateur

Imaginé par Jérôme Michaud-Larivière, un ex-scénariste pour le cinéma et la télévision, l’arbre à vent a pour objectif de reproduire le mouvement naturel des feuilles des arbres, qui s’agitent continuellement, même avec un vent faible. C’est en observant les feuilles des arbres que le fondateur de NewWind a eu l’idée qui pourrait révolutionner le monde de l’énergie éolienne : mettre au point une solution facile à installer en ville et qui puisse produire une petite quantité d’énergie pour compléter les autres sources d’énergie.

L’arbre à vent, c’est quoi ?

Équipé de 63 mini-éoliennes en plastique et en forme de feuilles, baptisées Aeroleaf, l’arbre à vent mesure environ 10 mètres de haut. Les feuilles en plastique sont sensibles au moindre courant d’air et peuvent ainsi produire de l’énergie en tournant sur elles-mêmes dans un mouvement silencieux. L’arbre à vent est capable de produire 3 000 kWh par an dans un emplacement peu exposé au vent, soit l’équivalent de l’éclairage de 71 places de parking extérieur ou l’alimentation de 100 m² de bureaux à basse consommation.

Un projet qui développe l’énergie éolienne pour tous

L’arbre à vent imaginé par NewWind prouve que l’énergie éolienne peut être accessible dans des zones peu ventées, même en ville, avec un résultat probant. Ce projet a réussi à convaincre aussi bien le grand public que de grandes entreprises.

Une bonne visibilité pour l’énergie éolienne

Entièrement fabriqué en France avec des fournisseurs locaux, l’arbre à vent de NewWind enregistrait en novembre dernier plus de 1 000 pré-réservations. Si son prix public est encore assez coûteux (environ 30 000 € pièce), l’arbre à vent a séduit plusieurs institutions. En 2015, lors de la COP21, 2 arbres à vent ont ainsi été plantés : une belle visibilité pour l’énergie éolienne.

Du nouveau dans l’énergie solaire

Pour compléter son offre et rendre encore plus accessible l’énergie éolienne aux particuliers, NewWind devrait commercialiser un arbuste de 5 mètres sur 3, moins puissant que l’arbre à vent, mais aussi moins cher. Cet arbuste comporterait 12 feuilles éoliennes ainsi que des pétales solaires afin d’utiliser également l’énergie solaire.

Le saviez-vous ?

L’ancien ministre Arnaud Montebourg a investi dans le capital de la société NewWind.

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème