Se chauffer en récupérant de vieux journaux et d’anciens magazines, c’est possible ! Pour cela, il suffit de recycler la presse en fabriquant des bûches de papier. L’énergie tout compris revient pour vous sur ce mode de chauffage original et économique.

La bûche en papier : qu’est-ce que c’est ?Se chauffer avec des bûches papier

Comme son nom l’indique, la bûche en papier est une briquette constituée de vieux journaux ou de magazines. Fabriquée à partir de papiers de récupération, mais aussi de carton, la bûche de papier permet d’alimenter des poêles à bois pour se chauffer gratuitement.

Avant de pouvoir se chauffer avec une bûche de papier, il faut d’abord fabriquer la briquette. Pour cela, un compacteur de bûches est nécessaire : cet appareil a pour rôle de presser les vieux papiers préalablement humidifiés afin d’obtenir une brique. Cette briquette doit ensuite être séchée à cœur avant d’être utilisée.

La fabrication d’une bûche de papier

La bûche de papier peut être fabriquée à partir de tous types de papier. Le papier journal est idéal, mais des chutes de carton, des publicités ou encore des magazines conviennent également. Attention : le papier glacé peut être utilisé en petite quantité s’il est mêlé à d’autres types de papier. Les agrafes et les éventuels films protecteurs doivent quant à eux être retirés.

Bon à savoir 

Pensez à conserver vos rouleaux de papier toilette pour en faire des bûches de papier !

Découpez ensuite les différents papiers et cartons en morceaux grossiers, puis faites-les tremper dans une importante quantité d’eau chaude ou tiède de manière à obtenir une pâte. Si vous utilisez des papiers imprimés, ajoutez à l’eau de trempage un peu de détergent pour faire dégorger l’encre.

Astuce : la paraffine, lorsqu’elle est diluée dans l’eau de trempage, présente l’avantage de rendre la bûche de papier plus compacte, mais aussi d’activer le démarrage du feu.

Performances et limites de la bûche de papier

Lorsqu’elle est utilisée dans un poêle à bois, la bûche de papier agit comme un morceau de bois : elle se consume par l’extérieur sans s’enflammer, puis devient incandescente.

Des tests montrent qu’avec une briquette de papier, la température monte de quelques degrés avant de redescendre progressivement : il est donc bel et bien possible de se chauffer avec une bûche de papier.

Toutefois, la potentielle nocivité de l’encre peut être un frein à l’utilisation de bûches de papier. Il semblerait par ailleurs que ce mode de chauffage produise plus de cendres et de suie que le bois, ce qui pourrait encrasser les conduits de cheminée. Ce type de combustible est donc perfectible.

En cas d’interrogations, n’hésitez pas à demander conseil à un professionnel.

Le saviez-vous ?

Une bûche de papier encore humide à cœur produit une combustion de moins bonne qualité.

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème