Performant, écologique et agréable au sein d’un logement, le chauffage au bois présente de nombreux avantages, à condition de choisir les bons équipements. Comment choisir une chaudière au bois ? Quels paramètres prendre en compte dans votre logement ?

Se chauffer au bois.

Calculez vos économies d’énergie

Chaudières au bois : les différents modèles

À bûches, à pellets de bois ou à plaquettes, plus ou moins puissante : il existe de nombreux modèles de chaudière pour se chauffer au bois, tout en s’adaptant aux particularités de votre logement.

Choisir une chaudière bois à bûches

Pour bénéficier d’un chauffage central au bois, on peut se tourner vers une chaudière à bûches. Celle-ci peut être à tirage naturel ou à tirage forcé. Dans le premier cas, la chaudière peut être à combustion montante, horizontale ou inversée. L’air est admis dans le foyer de manière naturelle. A l’inverse, dans le cas d’un tirage forcé, un ventilateur introduit l’air de combustion : on parle alors de chaudière turbo, puisqu’elle offre un meilleur rendement.

Enfin, avec une chaudière qui stocke la chaleur grâce à l’hydroaccumulation, la chaleur excédentaire est cumulée dans un grand ballon d’eau. Elle est alors restituée pendant une période de 12 à 24 heures, selon les besoins réels.

La chaudière automatique

Cette alternative à la chaudière à bûches fonctionne à l’aide de plaquettes ou de pellets. La simplicité d’utilisation de cette chaudière assure un véritable confort au quotidien, puisque l’alimentation de l’appareil est programmée automatiquement. Produisant très peu de cendres, ces chaudières présentent un rendement souvent supérieur à 90%.

 

Se chauffer au bois : bien dimensionner son équipement

Pour qu’une chaudière au bois développe toutes ses performances à l’usage, il est important d’adapter sa puissance en fonction des besoins réels. Ainsi, la puissance de l’appareil doit être déterminée par le climat, l’isolation du logement ainsi que la taille de la pièce dans laquelle la chaudière sera installée.

Se chauffer au bois : bien dimensionner son équipement

Pour qu’une chaudière au bois développe toutes ses performances à l’usage, il est important d’adapter sa puissance en fonction des besoins réels. Ainsi, la puissance de l’appareil doit être déterminée par le climat, l’isolation du logement ainsi que la taille de la pièce dans laquelle la chaudière sera installée.

Si vous optez pour un chauffage au bois alimenté par des bûches, préférez un appareil de petite puissance, car ce type d’équipement est conçu pour fonctionner à plein régime. Or, si une chaudière à bûches tourne au ralenti, elle s’encrasse plus rapidement. En revanche, ceux qui souhaitent se chauffer au bois avec un poêle à granulés doivent garder à l’esprit que ce type d’appareil supporte davantage un fonctionnement constant au ralenti qu’une succession trop importante de démarrages et d’arrêts.

 

Chauffage au bois : comparez les performances

Avant de choisir sa chaudière au bois, il est important de vérifier le rendement qu’elle propose. Selon le modèle de chaudière à bûches choisi, vous profiterez d’un rendement allant de 50 à 90%. L’autonomie, elle, est comprise entre 4 et 6h, voire plus dans le cas d’une chaudière à accumulation. Les chaudières à plaquettes ou à granulés, quant à elles, offrent un rendement de 75 à 95%, voire 105% pour les chaudières à granulés à condensation. L’autonomie dépend de la capacité de stockage de l’appareil.

 

Le saviez-vous ?

Les modèles labellisés Flamme verte sont plus économiques et moins polluants.

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème