Chaque hiver, le chauffage représente environ 70% des dépenses énergétiques d’un foyer. Solution économique et écologique, le chauffage au bois permet de limiter la facture tout en assurant un confort thermique optimal. Alors, quel est le prix du bois de chauffage pour tout l’hiver ? Réponse avec L’énergie tout compris !

Demander un devis

Quel est le prix du chauffage au bois ?
Se chauffer au bois : quel prix pour l’hiver ?

Pour évaluer le prix du chauffage au bois, il faut prendre en compte le prix du bois, mais aussi celui de l’équipement.

Le bon équipement pour se chauffer au bois

Relativement élevé, le prix de l’équipement qui permet de se chauffer au bois diffère selon l’installation choisie : un poêle à bûches coûte environ 4000 euros, tandis que le prix d’un dispositif à granulés peut s’élever à 8000 euros.

Bon à savoir : des aides financières nationales, locales et régionales existent pour le financement d’une chaudière à bois. Éco-prêt à taux zéro, TVA à 5,5%, crédit d’impôt, aides de l’ANAH...N’hésitez pas à vous renseigner.

Évaluer le prix du bois

Comparé à l’électricité, au fioul domestique et au gaz naturel, le bois est l’énergie dont le prix est resté le plus stable depuis une dizaine d’années, malgré une légère hausse. En moyenne, le prix du chauffage au bois est compris entre 0,03 et 0,06 centimes par kilowattheure. Ce tarif fait que les solutions de chauffage au bois demeurent les plus économiques du marché, 3 à 5 fois moins chère que l’électricité.

Les critères qui font varier le prix du bois de chauffage

Le prix du bois de chauffage dépend principalement de 3 critères qui font varier son prix à la hausse ou à la baisse.

Le type de bois

La variété de bois est l’un des critères qui impactent le plus le prix du bois. Les bois qui brûlent vite sont ainsi vendus moins cher, mais apportent moins de calories : il en faut donc une plus grande quantité pour assurer un confort thermique équivalent à celui procuré par un bois qui brûle plus lentement. Pour qu’un bois soit utilisable dans les meilleures conditions, il faut qu’il soit séché pendant 18 mois, voire 2 ans. Il est toutefois possible de trouver du bois de pommier ou de peuplier d’un an pour moins de 40 euros le stère. Le chêne ou le hêtre, plus denses, sont plus coûteux.

La forme du bois

Plus un bois est taillé, plus il coûte cher à l’achat. Par exemple, une bûche de 30 cm est plus onéreuse qu’un morceau de bois d’un mètre de long, car elle requiert davantage de travail. Si vous optez pour du bois en plaquette, vous ferez également des économies : ce type de bois de chauffage provient de chutes de bois broyées.

La provenance

Selon la région dans laquelle se trouve votre logement, vous paierez votre bois de chauffage plus ou moins cher. Dans une zone riche en forêts, comme le Loir-et-Cher, le bois abonde : il est donc moins coûteux qu’en région parisienne, où cette matière première est plus rare. Par ailleurs, plus le transport est réduit, plus le tarif du bois est avantageux.

Le saviez-vous ?

Un bon bois de chauffage doit présenter un taux d’humidité maximal de 20% environ.

Demander un devis

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème