Le bon rendement d’un poêle à granulés de bois dépend notamment des réglages de l’installation. Alors, comment régler son poêle à granulés de bois ? L’énergie tout compris vous propose quelques pistes pour mieux maîtriser votre appareil.

Pourquoi utiliser les réglages de son poêle à granulés de bois ?

Régler son poêle à granulés de bois : les conseils d'utilisation

Le plus souvent, les poêles à granulés de bois sont préréglés à l’usine. Les réglages du poêle à granulés de bois sont ainsi généralement bien étudiés et permettent de prévenir les éventuelles pannes. Toutefois, pour assurer un rendement optimal à une telle installation, il est important d’être en mesure d'effectuer soi-même les réglages, d’autant plus si l’installation doit faire face à des spécificités rares (pente de toit exceptionnelle, par exemple).

Les différents réglages du poêle à granulés de bois

S’il s’agit d’un appareil réglable manuellement, il est possible d’utiliser les réglages du poêle à granulés de bois afin d’améliorer le fonctionnement de l’appareil.

Régler la vitesse d’admission de l’air

Le débit d’air en entrée peut être modifié en fonction de la qualité des granulés et du tirage, mais aussi selon le régime du vent. Si le ventilateur d’extraction est ralenti, les granulés se consument beaucoup moins rapidement. Ainsi, si, en observant les pellets, on constate que ceux-ci « dansent » dans le brûleur, mieux vaut réduire la quantité d’air afin de réduire la vitesse de combustion, car une combustion trop rapide peut provoquer l’extinction du poêle.

Régler son poêle à granulés de bois pour améliorer le débit d’air

Sur un poêle à granulés de bois, il est possible de régler le débit d’air. En sous-alimentant légèrement le brasier, l’appareil produit plus de braises et moins de flammes vives, ce qui conduit à une réduction de la consommation de l’ordre de 10%. Si ce réglage nuit à l’esthétique du poêle à granulés de bois (les flammes vives sont plus rares), il est en revanche intéressant pour faire baisser sa facture énergétique.

Régler la température de consigne

Pour faire un maximum d’économies tout en profitant d’un confort optimal, veillez à bien ajuster la température de consigne. L’objectif est de se protéger du froid, mais pas de surchauffer : une augmentation d’un degré supplémentaire engendre une surconsommation de près de 7%.

Le réglage du débit de granulés

Régler son poêle à granulés de bois passe également par l’ajustement du débit de granulés. Une vis sans fin achemine les granulés de manière automatique vers le brasier. Pour un fonctionnement plus performant, il est conseillé de régler le débit de granulés de manière à ce qu’il soit inférieur ou égal à la ventilation.

 

Le saviez-vous ?

Pensez à programmer le plus précisément possible les plages horaires de fonctionnement, pour chauffer exactement quand vous en avez besoin.

 

Pour aller plus loin :

Profiter de notre remise sur les granulés de bois

Sur le même thème