Avec une maison individuelle sur deux qui a recours au bois pour se chauffer, les chaudières à granulés de bois sont des installations prisées sur le marché. Si elles nécessitent un investissement de départ important, leur achat peut être accompagné par plusieurs aides financières non négligeables. Un investissement rentable à moyen et long terme, puisque ce type de système permet de réaliser des économies d’énergie de près de 50 %. Explications.

prix chaudière à granulés de bois

Prix d’une chaudière à granulés de bois : un investissement important

Le prix d’une chaudière à granulés de bois varie entre 12 000 et 25 000 €, selon les modèles et les frais de pose. Ce type d’installation constitue un budget important pour un foyer. La fourchette de prix large s'explique par le nombre de modèles existants sur le marché, et selon les marques et les options disponibles. Par exemple, un modèle doté d'un système d'alimentation par aspiration, permettant de ne pas placer le silo à bois directement à côté de la chaudière, peut entraîner une hausse du prix d'environ 10 %. Vos besoins énergétiques et votre budget seront décisifs dans le choix de votre chaudière à granulés de bois.  De nombreux simulateurs en ligne existent, permettant de se faire une idée précise du prix de votre chaudière à granulés de bois en fonction de vos critères. Consulter un professionnel permet également d'avoir une estimation précise.

 

Acheter une chaudière à granulés de bois : des aides financières intéressantes

Le prix des chaudières à granulés de bois est certes élevé, mais  il existe des aides financières permettant de réduire leur coût. Un crédit d'impôt pour la transition énergétique de 30 % peut ainsi être accordé, à condition de respecter certains critères comme le fait d'installer la chaudière dans sa résidence principale. Ce crédit est octroyé lors de la déclaration de revenus. Ainsi, si on se réfère à l'ordre de prix indiqué précédemment pour les chaudières à granulés de bois, ce crédit peut représenter une somme allant de 3 600 à 7 500 euros. Des subventions de l'État peuvent également être perçues lors de l'acquisition d'une chaudière à granulés. En effet, les régions, les départements ou l'Agence Nationale d'Amélioration de l'Habitat (Anah) soutiennent les rénovations énergétiques. Dans le cadre de son programme « Habiter Mieux », l'Anah verse par exemple une subvention de 1 600 à 2 000 € aux propriétaires qui réalisent des travaux d'économie d'énergie. D'autres aides existent à l’instar de la prime énergie, mise en place afin d'inciter les particuliers à réduire leur consommation énergétique, ou encore l’éco-prêt à taux zéro, accordé aux rénovations énergétiques réalisées dans des logements construits avant le 1er janvier 1990. Certaines aides sont cumulables entre elles et permettent ainsi d’économiser grandement sur le prix des chaudières à granulés de bois.

 

 

Le saviez-vous ?

Une chaudière à granulés de bois permet de réaliser des économies sur le long terme, en partie grâce à son combustible plus abordable que les énergies fossiles. Comptez entre 200 et 350 euros par tonne de granulés de bois, soit environ deux fois moins cher que le fioul.

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème