En janvier dernier, à l’occasion du salon Midinov à Toulouse, la société Carthome, entreprise spécialisée dans les études techniques et les produits innovants en matière de construction en bois, a présenté son produit phare : la brique en bois. Zoom sur cette innovation qui pourrait avoir un impact sur le secteur de l’éco-construction.

Le principe de la brique en bois Carthome

Qu’est ce que la brique de bois ?

La brique en bois créée par Carthome se présente sous la forme de 4 pièces en bois qui, une fois assemblées, forment une brique, la Brikawood, destinée à être utilisée dans le secteur de la construction. La particularité de cette dernière est qu’elle ne nécessite pas de clous, de vis ou de colle pour la phase d’assemblage et peut être employée telle quelle pour ériger une paroi.

La partie creuse de la brique en bois est destinée à accueillir un isolant, qui peut être de la laine soufflée, de la ouate, de la cellulose ou encore des copeaux de bois obtenus lors de l’usinage de la brique.

La solution de Carthome a reçu en 2013 le prix de l’une des trois inventions les plus innovantes.

Quelles sont les avantages de la brique en bois ?

Le principal avantage de la brique en bois est d’optimiser le temps de construction d’une habitation, mais aussi son coût puisque Brikawood permettrait d’économiser 20% par rapport aux autres modes de construction.

On notera également qu’aucun pare-vapeur ni pare-pluie ou bardage n’est nécessaire ; la brique en bois est à la fois étanche à l’eau et à l’air.

L’intérêt de la brique en bois est aussi écologique puisque cette dernière est réalisée à partir d’une essence durable, le bois Douglas certifié FSC. Le dispositif répond en outre aux exigences de la RT 2012 et permet de limiter la présence d’éléments polluants sur le chantier. Il s’agit donc d’une initiative intéressante à l’heure où la filière bois française est en phase de développement.

Pour ce qui est du confort thermique, la brique en bois permet d’obtenir une température de 16 à 17° dans le logement.

Le saviez-vous ?

  • En France, les maisons en bois représentent environ 11% des maisons individuelles et 20% des agrandissements. Il s’agit d’un secteur en plein essor qui devrait encore se développer dans les années à venir, grâce à l’essor de la filière bois française.
  • La pose d’un isolant thermique doit de préférence être effectuée par un professionnel labellisé RGE afin de limiter les discontinuités thermiques et d’ouvrir le droit aux différentes aides financières ou fiscales existantes.

Pour aller plus loin :

Calculez vos économies d’énergie

Sur le même thème