Vous envisagez de vous chauffer au bois, mais vous hésitez entre un poêle à bûches et un poêle à granulés de bois ? L’énergie tout compris vous donne quelques pistes pour vous aider à faire votre choix.

Poêle à bois : bûches ou granulés ?

Poêle à bûches : les caractéristiques

Le principe d’un poêle à bois alimenté par des bûches est très simple : c’est la combustion de bûches qui produit la chaleur.

L’utilisation d’un poêle à bûches

Le poêle à bûches est idéal pour des besoins ponctuels. En effet, il permet de chauffer rapidement une ou plusieurs pièces s’il est situé au rez-de-chaussée dans une pièce centrale. Ainsi, l’espace tout autour du poêle à bois est bien chaud, mais des écarts de température peuvent être observés. 

À l’usage, le poêle à bûches nécessite une certaine attention. Il doit être surveillé et alimenté régulièrement pour continuer à produire de la chaleur : l’utilisateur doit ainsi être présent pendant le fonctionnement du poêle.

Un poêle à bois à bûches demande donc une manutention relativement importante.

Quel entretien pour un poêle à bûches ?

Si l’on souhaite choisir un poêle à bûches, il est important de prévoir un espace pour le stockage.

Côté entretien, un poêle à bois fonctionnant avec des bûches a besoin de 2 ramonages par an (dont un pendant la période de chauffe), mais aussi d’un entretien annuel réalisé par un professionnel. Durant cette intervention, le professionnel vérifie le bon fonctionnement du poêle et effectue un nettoyage en profondeur.

Par ailleurs, le bac à cendres doit être vidé chaque semaine et la vitre intérieure doit être nettoyée régulièrement.

Poêle à bois : bûches ou granulés ?

Tout savoir sur le poêle à granulés de bois

Aussi appelés pellets, les granulés sont constitués de sciures de bois et utilisés comme combustible de chauffage.

Fonctionnement et utilisation d’un poêle à granulés de bois

Le poêle à bois à granulés produit une chaleur homogène et assez sèche dans tout le logement.

Facile à utiliser, ce type de poêle permet d’ajuster facilement la puissance de chauffe. Son réservoir assure quant à lui un fonctionnement automatique : le système d’auto-alimentation évite de devoir recharger le poêle trop souvent et garantit une certaine autonomie.

Zoom sur l’entretien du poêle à granulés

Parce qu’il demande moins de manutention, le poêle à granulés de bois est plus propre que le poêle à bûches. Le stockage des granulés, vendus en sac ou en vrac, est également plus simple.

Tout comme le poêle à bûches, le poêle à granulés doit être ramoné deux fois par an, dont une fois en période de chauffe. Un entretien annuel réalisé par un professionnel est également obligatoire afin de vérifier la bonne marche de l’appareil et nettoyer les poussières sur l’échangeur, le creuset et les parties extérieures.

Chaque semaine, surtout lorsque le grand froid se fait sentir, le bac à cendres doit être vidé. Un contrôle visuel régulier de la flamme constitue une bonne solution pour détecter toute anomalie.

Le saviez-vous ?

L’utilisation de granulés de bonne qualité limite l’encrassement de votre poêle à bois.

                                          Être mis en relation avec un artisan sélectionné par Total

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème