Les poêles à bois contemporains offrent des performances optimales, aussi bien au niveau de leur consommation énergétique que de leur impact écologique et économique. À Obernai en Alsace, l’entreprise Supra mise sur l’innovation pour conserver sa place de second sur le marché français du poêle à bois.

Des poêles à bois à la qualité reconnue

Les poêles à bois contemporains toujours plus efficaces

Selon Nicolas Blenny, directeur marketing de Supra à Obernai, le rendement des poêles à bois contemporains a doublé par rapport à celui de leurs prédécesseurs fabriqués il y a quinze ans. En parallèle, leurs émissions de particules ont diminué de moitié. Des progrès nécessaires pour un appareil de chauffage qui s’avérait désuet voire rustique.

L’entreprise de métallurgie alsacienne, qui compte 225 salariés, usine des poêles à bûches et à granulés mais aussi des inserts ainsi que des foyers de cheminée. Les appareils sont ensuite commercialisés sous la marque Supra et distribués chez des grossistes, des détaillants et dans la grande distribution. Certains poêles et cheminées de gamme supérieure sont également mis en vente sous la marque Richard Le Droff.

Des progrès considérables et incontournables

La qualité et le rendement des poêles à bois se sont grandement améliorés au fil des années, pour rester concurrentiels face aux installations fonctionnant à l’électricité, au gaz ou encore au fioul. C’est dans cette optique que Supra met au point le foyer fermé en 1974, première étape de l’optimisation des performances des poêles à bois. Les ingénieurs de la plate-forme d’essais de l’usine s’affairent constamment à fabriquer « le poêle du futur », avec une consommation énergétique et une pollution moindres. L’objectif est de proposer aux consommateurs un appareil adapté au chauffage des logements BBC et passifs (à basse ou très basse consommation), avec une répartition optimale de la chaleur dans tout l’habitat.

Spécialiste du poêle à bois depuis près de 140 ans, Supra mise depuis 2011 sur le poêle à granulés de bois, plus facile à utiliser, moins encombrant, moins bruyant qu’un poêle à bûches, programmable et alimenté de manière automatique, donc plus autonome.

La loi sur la transition énergétique intéresse particulièrement l’entreprise alsacienne. Et pour cause, la loi prévoit de favoriser les appareils de chauffage fonctionnant grâce aux énergies renouvelables que sont l’éolien, le solaire ou encore le bois.

Actuellement, 7,5 millions de français utilisent le bois comme combustible pour chauffer leur foyer. On estime qu’ils seront 9 millions dès 2020. Une aubaine pour Supra qui pourrait fournir ces nouveaux adeptes et les personnes souhaitant remplacer leur installation par un poêle à bois contemporain, labellisé Flamme Verte.

Pour aller plus loin : 

Profiter de notre remise sur les granulés de bois

Sur le même thème