De plus en plus répandues chez les particuliers, les cheminées à foyer fermé permettent d’associer l’esthétique d’une cheminée traditionnelle et l’efficacité d’un insert. Toutefois, ce type d’appareil demande un entretien régulier et nécessite un investissement de départ conséquent. Le point avec L’énergie tout compris. 

Profitez d'un pellet de qualité supérieure en obtenant un devis de notre partenaire TOTAL Pellet Premium.

Commandez des pellets

Cheminée à foyer fermé : les avantages 

Contrairement aux cheminées à foyer ouvert, qui représentent la majorité des modèles, la cheminée à foyer fermé est dotée d’une vitre ou d’une porte. Elle peut ainsi être utilisée de deux façons différentes :

  • Avec la vitre/porte fermée, elle offre un rendement de 70 à 85 % et est 6 à 7 fois plus performant qu’une cheminée à foyer ouvert ;
  • Avec la vitre/porte ouverte, elle chauffe autant qu’une cheminée ordinaire, avec un rendement situé entre 10 et 15 %.

Parmi ses principaux avantages, le modèle à foyer fermé associe le confort et l’esthétique d’une cheminée traditionnelle quand la porte est ouverte, et la rentabilité d’un insert lorsque la porte est fermée. Elle peut ainsi être utilisée comme un appareil de chauffage à part entière pour toute la maison, grâce à l’installation d’un distributeur de chaleur par exemple.

Comme pour les cheminées traditionnelles, la cheminée à foyer fermé s’adapte à tous les designs. Encastrée ou adossée à un mur, en angle, centrale, suspendue, elle peut être équipée d’une porte à gonds ou d’une porte coulissante, plus discrète.

Son avantage principal réside dans son pouvoir calorifique. Chauffant en moyenne 7 fois plus qu’une cheminée ordinaire, elle consomme moins de bois de chauffage et génère une flamme pouvant durer plus de 10 heures. Sa porte permet un usage plus sûr, en retenant les projections dans le foyer, et plus propre, en conservant les cendres et les poussières à l’intérieur.

Bon à savoir :

L’insert et la cheminée à foyer fermé ont un aspect identique mais sont fabriqués différemment. L’insert est une installation intégrée à une cheminée à foyer ouvert existante ou nouvelle. La cheminée à foyer fermé ne peut être conçue à partir d’une cheminée à foyer ouvert, il faut remplacer son installation pour passer d’un modèle ouvert à un modèle fermé.

Quelques inconvénients à prendre en compte

Malgré tous ses points positifs, la cheminée à foyer fermé compte tout de même quelques inconvénients. Premier bémol, son installation nécessite des travaux plus ou moins importants selon le modèle choisi (encastré, suspendu, mural…). Par ailleurs, la pose d’un tubage (tube métallique pour protéger le conduit) est indispensable, car les gaz de combustion qui y transitent peuvent atteindre des températures très élevées et endommager le conduit.

L’entretien de l’installation peut également être contraignant : le nettoyage de la vitre et le ramassage des cendres doivent être effectués après chaque utilisation. Ces tâches peuvent toutefois être moins fréquentes en installant un système de ventilation des parois et de stabilisation du tirage ; certains modèles de cheminée en sont déjà équipés à l’origine.

Dernier point négatif : le prix des cheminées à foyer fermé, plus élevé que celui d’une cheminée ordinaire. Comptez 1 000 à 5 000 € pour la cheminée seule, et 500 à 1 500 € pour la pose effectuée par des professionnels.

Le saviez-vous ?

La cheminée à foyer fermé est éligible au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Vous pouvez ainsi économiser 30 % sur le prix d’achat et de pose de votre installation si toutes les conditions sont respectées (pose par un professionnel reconnu garant de l’environnement, installation dans votre habitation principale achevée depuis plus de deux ans).

Profitez d'un pellet de qualité supérieure en obtenant un devis de notre partenaire TOTAL Pellet Premier.

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème