Le chauffage au bois déchiqueté ou plaquettes forestières, très économiques, offre des performances très satisfaisantes tout en préservant l’environnement. Le point sur ce combustible naturel et renouvelable, issu d’exploitations forestières ou de scieries industrielles.

Chaudière à bois déchiqueté : principe et fonctionnement

Simple d’utilisation et autonome, le chauffage à bois déchiqueté nécessite toutefois de disposer de suffisamment d’espace pour stocker votre combustible.

Le mécanisme

Le chauffage au bois déchiqueté.

Le fonctionnement de la chaudière à bois déchiqueté est identique à celui d’une chaudière à granulés de bois. Les plaquettes de bois sont placées dans un silo adjacent à la chaudière et sont transférées vers la zone de combustion par un système de vis sans fin. Cet acheminement programmé au préalable permet à la chaudière de fonctionner en autonomie.   

Cette chaudière peut être complétée d’un ballon permettant de contenir et réserver la chaleur produite lors de la combustion du bois pour la diffuser une fois le foyer éteint. L’énergie produite peut être utilisée pour alimenter un chauffage central, un plancher chauffant ou un ballon d’eau chaude sanitaire.

Le stockage du combustible

Afin de bénéficier d’un pouvoir calorifique optimal, le bois déchiqueté de votre chaudière doit impérativement être très sec. Il est donc impératif de le stocker dans un silo lui-même entreposé dans un lieu à l’abri de l’humidité. Le fonctionnement automatique de la chaudière implique que ce silo de stockage ne soit pas trop éloigné du foyer de combustion.

Il est également nécessaire de prévoir une zone de stockage des plaquettes encore humides afin qu’elles puissent continuer de sécher avant d’être déposées dans le silo.

 

Le saviez-vous ?

En matière d’unités de mesure du bois, on utilise régulièrement, le stère pour le bois bûche, le mètre cube apparent pour les tas de plaquettes (le MAP), la tonne pour le transport du bois déchiqueté et le kWh lorsque l’on compare le pouvoir énergétique du bois aux autres énergies.

 

Chauffage au bois déchiqueté : avantages et inconvénients

Le chauffage au bois déchiqueté, encore peu utilisé, bénéficie pourtant de nombreux avantages.

La chaudière au bois déchiqueté, une solution économique

Le bois déchiqueté étant un produit dérivé de l’activité forestière d’un grand nombre de régions françaises boisées, il est disponible en grande quantité et à moindre coût. Le prix d’une tonne de bois déchiqueté varie de 31 à 85 euros en fonction de sa qualité, de sa fabrication et de la région.

À titre informatif, le tableau ci-dessous donne une idée du volume de plaquettes forestières utile pour fournir l’énergie nécessaire au chauffage et à l’eau chaude sanitaire d’une maison située en Bretagne*.

 

Surface de la maison

Puissance de la chaudière

Consommation prévisionnelle annuelle

150 m2, soit 375 m3

14 kW

31 m3 secs, ou 39m3 humides

400 m2, soit 1000 m3

34 kW

78 m3 secs, ou 98m3 humides

* Source Guide pour l’installation domestique de chaudière automatique à bois déchiqueté via aile.asso.fr

Le bois déchiqueté demeure le combustible domestique le plus économique du marché.

L’installation d’une chaudière à bois déchiqueté, au même titre que celle d’une chaudière à granulés de bois, peut être financée en partie grâce à des aides financières attribuées sous certaines conditions.

 

Un fort pouvoir calorifique

D’une essence à l’autre, il n’y a que peu de variation énergétique. Le pouvoir calorifique du bois déchiqueté vert varie de 2 200 à 2 800 kWh/tonne tandis que celui d’un bois déchiqueté sec est de 3 300 à 3 900 kWh/tonne. Au-delà d’un fort pouvoir calorifique et d’un rendement énergétique intéressant, le bois déchiqueté offre un confort de chauffage optimal.

À lire aussi : Chaudière au bois : quel est le rendement des plaquettes forestières ?

Une énergie renouvelable

Les plaquettes issues du déchiquetage et broyage des résidus d’exploitation des forêts et des espaces non forestiers représentent une ressource naturelle responsable qui ne nécessite aucun procédé de transformation industriel et chimique.

L’Office National des forêts (ONF) et le Groupe de Coopération Forestière ont créé en 2007 une marque commune « Forêt Énergie » garantissant que les plaquettes proviennent de forêts publiques exploitées dans le respect des normes environnementales en vigueur.

Nécessité d’un bois de qualité

L’humidité et la granulométrie (la taille) sont les principaux paramètres influençant directement la qualité du bois déchiqueté :

  • si le bois est trop humide, au delà de 25%, ses pouvoirs calorifiques de chauffage seront altérés ;
  • si les lamelles sont trop longues ou irrégulières, elles peuvent endommager prématurément la chaudière à bois déchiqueté.

Ce système de chauffage peut être contraignant compte tenu de l’espace de stockage nécessaire ; il demeure néanmoins l’une des solutions les plus économiques et écologiques actuellement sur le marché.

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème