La chaudière à granulés de bois, ou chaudière à pellets, est un système de chauffage de plus en plus répandu. Économique et écologique, cette solution peut être envisagée tant dans le cadre d’une construction neuve, qu’en remplacement d’une ancienne chaudière.

Son installation implique cependant de disposer d’un système de chauffage central, d’une pièce dédiée et d’un espace de stockage.

Installation d'une chaudière à granulés de bois ou à pellets : les points à retenir

Disposer d’un système de chauffage central 

L’installation d’une chaudière à granulés de bois nécessite un circuit de chauffage central alimentant des émetteurs tels que des radiateurs ou des planchers chauffants. Les raccordements étant identiques à ceux prévus lors de l’installation d’une chaudière au fioul ou au gaz, ils pourront être réutilisés sans modification particulière.

Aménager une chaufferie dédiée à votre chaudière à pellets

Ce système de chauffage doit être installé dans une pièce suffisamment ventilée et chauffée : un local aéré afin d’assurer une bonne combustion et d’éviter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone et chauffé afin de préserver le ballon d’eau chaude des températures hivernales qui pourraient être la cause de déperditions de chaleur.

Installer une chaudière à pellets implique également un conduit d’évacuation de fumée en bon état de fonctionnement. Qu’il soit en métal, en terre cuite ou en céramique, ce conduit doit idéalement être le plus droit possible et éviter les dévoiements (coudes) qui limiteraient l’arrivée d’air indispensable à une combustion optimale.

Prévoir un  silo de stockage

La consommation de pellets pour une maison individuelle moyenne est estimée à 5,5 tonnes par an, impliquant  une capacité de stockage utile de plus de 8m3. Il est donc impératif de sélectionner un dispositif de stockage adapté à vos besoins et tenant compte de vos contraintes. Différents critères comme la place dédiée ou la capacité nécessaire contribuent au choix de la solution de stockage envisagée :

  • un silo souple en textile ;
  • un silo enterré ;
  • un silo en dur, une pièce de stockage prévue à cet effet ;
  • un silo sur pied.

Quel que soit le dispositif de stockage choisi, il peut être installé soit directement à coté de la chaudière, soit à l’extérieur, et doit pouvoir contenir 1,5 fois la quantité de granulés de bois théoriquement nécessaire en période de chauffe.

Évaluer le coût d’installation d’une chaudière à granulés de bois

Le coût global de ce type d’installation varie notamment en fonction de la chaudière et du silo choisis, de la surface à chauffer et du nombre d’occupants. Le budget est généralement compris entre 12 000 et 25 000 euros pour une maison d’environ 100 m2, achat du matériel et pose inclus. De nombreuses aides financières telles que la Prime en euros de Total, le crédit d’impôt pour la transition énergétique, l’éco-prêt à taux zéro et la TVA à 5,5%, peuvent être octroyées sous certaines conditions.

Ce type d’installation est de plus en plus prisé, à une époque où l’impact environnemental est primordial. Il procure de nombreux avantages, notamment un confort de chauffage, des économies substantielles et un combustible disponible localement.

Le saviez-vous ?

  • Une chaudière à granulés de bois peut fonctionner avec une installation solaire comme par exemple les panneaux solaires photovoltaïques.
  • Si vous souhaitez installer une chaudière à pellets, L’énergie tout compris vous met en relation avec des professionnels compétents dans votre région. N’hésitez pas à demander un devis

 

Pour aller plus loin : 

                                       Être mis en relation avec un artisan sélectionné par Total

Sur le même thème