La chaudière bois-solaire réunit de nombreux avantages pour ses utilisateurs. Exploitant deux énergies naturelles et renouvelables, elle est non polluante et permet de faire des économies considérables sur le budget énergétique.

Comment fonctionne ce type de chaudière ? Quel investissement demande cette installation ? Existe-t-il des aides pour la financer ? Les réponses avec L’énergie tout compris.

Fonctionnement et avantages de cette chaudière mixte

Chaudière mixte bois-solaire : fonctionnement et efficacité

La chaudière bois-solaire utilise la combinaison d’un chauffe-eau solaire et d’une chaudière à bois ; les deux appareils étant raccordés au même réseau de chauffage central et d’eau chaude sanitaire. Ce système de chauffage nécessite donc des panneaux solaires produisant de l’énergie, une chaudière à bois fonctionnant avec des granulés ou des bûches, et un ballon-tampon « bi-énergie » équipé d’un régulateur qui définit le rôle de chaque appareil selon le temps, ou la température extérieure par exemple.

En principe, un chauffe-eau solaire peut chauffer jusqu’à 50% d’une maison, le reste étant assuré par le combustible bois. Il est donc primordial d’adapter le volume de son ballon d’eau à la taille des panneaux solaires pour éviter tout problème de surchauffe, notamment en été. L’entretien est similaire à celui d’une chaudière classique, avec une obligation de faire ramoner l’installation chaque année par un professionnel.

Ce type de chaudière mixte présente des avantages non négligeables, à commencer par le coût du combustible qui peut être divisé par 6 entre une ancienne chaudière à fioul et une chaudière fonctionnant à l’aide de pellets de bois. Par ailleurs, les chaudières solaire-bois n’utilisent que des énergies renouvelables pour fonctionner et sont donc totalement écologiques.

En revanche, le coût d’achat et d’installation, ainsi que la manutention du bois (sauf pour les possesseurs d’un silo pouvant contenir 10 tonnes de pellets) sont souvent un frein à l’acquisition d’une telle chaudière.

Coût d’une chaudière bois-solaire et aides au financement

La chaudière bois-solaire représente une dépense importante dans le budget d’un foyer ; plusieurs aides existent pour réduire ces coûts.

Un budget conséquent

Pour l’acquisition et l’installation d’une chaudière à bois, d’un chauffe-eau solaire et d’un ballon bi-énergie, comptez un budget de 15 000 à 35 000€. Ce tarif variant notamment en fonction de l’espace à chauffer, de l’isolation de votre habitat et du nombre de personnes qui y vivent. Cependant, ce coût considérable est rentabilisé rapidement grâce aux économies d’énergie engendrées par la combinaison bois-solaire. Concrètement cette installation permet d’effectuer 60% d’économies d’énergie à l’année par rapport à une chaudière au fioul.

Les aides financières

Cette combinaison bois-solaire ouvre droit à un crédit d’impôt (CITE) équivalent à 30% du prix de l’installation.

Vous pouvez également bénéficier des primes énergie allant de 200 à 300€ selon votre région, la surface de l’habitation concernée et l’énergie actuellement exploitée.

L’éco prêt à taux zéro (éco PTZ) est aussi une solution envisageable pour financer votre chaudière solaire-bois. Cette aide consiste en un prêt à taux zéro sur une somme de 20 000€ ou 30 000€, remboursable en 10 ou 15 ans.

Le saviez-vous ?

Les aides de l’Anah et les aides régionales peuvent être envisagées pour financer votre chaudière. Celles-ci sont attribuées sous condition de ressources et si votre maison a plus de 15 ans.

 

Pour aller plus loin : 

                                                         Calculer le montant de ma prime énergie

Sur le même thème