Vous souhaitez investir dans un poêle à bois pour chauffer votre habitation. Quels sont les critères à prendre en compte pour choisir votre nouvel équipement ?

Découvrez les conseils de L’énergie tout compris.

La puissance, un critère à ne pas négliger dans le choix d’un poêle à bois
Choisir son poêle à bois : les critères à prendre en compte

La puissance doit obligatoirement être prise en compte au moment de choisir un poêle à bois. Elle dépend de l’usage qui va être fait du poêle, de la superficie à chauffer, de l’emplacement de l’appareil, du nombre de niveaux du logement et de l’isolation thermique de l’habitat. Ce dernier critère impactera directement sur le choix d’un poêle plus ou moins puissant, afin de profiter d’un chauffage optimal.

Il n’est pas recommandé de choisir un poêle à bois surdimensionné par rapport à ses besoins ; une sous-utilisation pourrait engendrer une augmentation des rejets polluants dans l’atmosphère. 

 

La présence du logo Flamme Verte

Le label Flamme Verte a été créé par l’Ademe en collaboration avec les fabricants d’appareils de chauffage au bois. Il permet de garantir aux particuliers la sécurité de l’équipement acheté, mais aussi et surtout les performances de l’appareil en termes de rendement (de nombreux appareils Flamme Verte offrent un rendement moyen de 70 % à 85 % selon les modèles), d’économie d’énergie et d’impact sur l’environnement.

Les poêles à bois étiquetés « Flamme Verte » sont classés selon un système d’évaluation allant de 1 à 5 étoiles. Cette notation peut être d’un grand secours lorsqu’il s’agira de choisir le bon poêle à bois.

À noter que plus un appareil présentera un rendement élevé, moins il sera polluant. À chacun de trouver le bon équilibre entre performance, respect de l’environnement et budget.

Le poêle à bois : chauffage d’appoint ou chauffage central …

Le choix de votre poêle à bois doit également  être conditionné par l’usage que vous souhaitez en faire. Ce dernier sera-t-il utilisé en tant que chauffage d’appoint ou comme système de chauffage principal ?

Dans le premier cas, un poêle à bois classique peut suffire à assurer les besoins de la famille en complément du système de chauffage principal. Si toutefois, vous souhaitez utiliser ce système comme moyen de chauffage principal, le poêle de masse, à accumulation ou à inertie, est probablement plus approprié.

N’hésitez pas à faire appel aux services d’un professionnel du réseau de L’énergie tout compris pour vous aider à choisir le poêle à bois le plus adapté à votre logement.

L’éligibilité au crédit d’impôt

Le choix d’un poêle à bois peut également être conditionné par les aides financières et fiscales octroyées en cas d’installation d’un nouvel équipement favorable au développement durable.

Il est par exemple possible de bénéficier d’un crédit d’impôt développement durable pour l’achat et la pose d’un poêle à bois. L’équipement choisi doit cependant être installé par un professionnel, et offrir un rendement d’au moins 70 % et une concentration en monoxyde de carbone inférieure ou égale à 0,3 %.

Le crédit d’impôt ne pourra être appliqué que si la construction concernée par les travaux est achevée depuis au moins deux ans.  À noter que ce dispositif fiscal est ouvert aux personnes non imposables.

La prime énergie Total Marketing France, l’éco prêt à taux zéro (Eco PTZ) et la TVA à 5,5% sont des dispositifs pouvant être cumulés au crédit d’impôt, sous réserve que le demandeur remplisse certaines conditions.  

Bon à savoir :

L’énergie tout compris s’engage pour l’amélioration du pouvoir d’achat des ménages et à ce titre, met à disposition des internautes un réseau d’experts de la rénovation énergétique pour la pose de votre installation de chauffage au bois.

L'installation d'un poêle à bois est-elle la solution la plus adaptée à votre domicile ? 

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème