Pellets de bois, plaquettes, bûches ou bûchettes : devant la variété de combustibles présents sur le marché, difficile de choisir la solution optimale pour profiter pleinement de son chauffage au bois. Entre les performances énergétiques de chacun, leurs modalités de stockage et leur prix, découvrez le combustible le plus adapté à votre situation.

Demander un devis

Le chauffage au bois : la bûche, authentique et économique
Chauffage bois : pellets, plaquettes ou bûchettes ?

La bûche s’illustre comme l’une des solutions les plus rentables pour alimenter son système de chauffage au bois...À condition d’habiter dans une région forestière. Dans le cas contraire, les frais de transports additionnés au coût du combustible peuvent rapidement faire grimper la facture. Condition impérative avant d’opter pour cette solution : disposer d’un lieu suffisamment spacieux pour entreposer les bûches, sec, ventilé et accessible pour simplifier l’approvisionnement. Sur le plan rapport qualité/prix, leur prix de revient est de 3 cts d’euros pour 1 kWh.

Bon à savoir

Les résineux et feuillus « tendres » que sont l’épicéa, le pin et le peuplier offrent une combustion rapide, adaptée aux poêles à bois. Cependant, les feuillus « durs » comme le chêne, le hêtre ou le bouleau, s’ils s’embrasent moins rapidement, brûlent plus longtemps.

Les pellets de bois ou granulés, propres et faciles à stocker

Les pellets de bois, également appelés granulés, font la part belle au recyclage puisqu’ils sont conçus à partir de sciures et de sous-produits du bois. Comprimés et séchés, ils se présentent sous la forme de petits cylindres de quelques centimètres ; un format qui facilite leur stockage, leur approvisionnement et leur utilisation. Conditionnés sous forme de sacs ou vendus en vrac, leur prix de revient atteint 4 à 6 cts/kWh.

Là encore, le stockage requiert un certain espace, au sec, à l’abri de l’humidité et de la chaleur. Il doit aussi se trouver près de l’appareil de chauffage au bois, pour éviter les multiples déplacements qui génèrent de la poussière et diminuent les performances des pellets de bois.

Les plaquettes et bûchettes de bois, écologiques et performantes

Résultant du broyage de branches, les plaquettes forestières offrent d’excellentes performances énergétiques avec un impact écologique moindre. Seul bémol : elles présentent un encombrement plus important que des bûches ou des pellets, mais offrent également un meilleur rendement avec un coût de 2 cts/kWh.

Entièrement naturelles, les bûchettes se composent de copeaux et de sciures de bois compressés. Si leur densité évolue en fonction de leur usage (de jour ou de nuit), elles restent faciles à stocker et permettent un gain de place conséquent par rapport aux bûches de bois par exemple.

Bénéficiant d’un excellent pouvoir calorifique, elles sont 3 fois plus efficaces qu’une bûche classique. Néanmoins, leur coût est aussi trois fois plus élevé que ces dernières : comptez presque 10 cts/kWh.

Plaquettes, bûches, bûchettes, pellets : chacune de ces solutions s’adaptent à tous les types d’installation de chauffage au bois, que vous disposiez d’un poêle, d’une chaudière, d’un insert ou d’une cheminée à foyer fermé.

 

 

Demander un devis

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème