Vous souhaitez changer votre mode de chauffage et adopter le bois comme combustible. Que vous optiez pour un insert, un poêle à bûches, une chaudière à pellets, le chauffage au bois présente de véritables avantages en termes de coûts.

Les bûches et les pellets, des combustibles peu chers

Chauffage au bois : les pellets ou les bûches pour se chauffer à bas coût
 
À l’heure actuelle, à part l’énergie solaire et les plaquettes, les bûches et les pellets de bois font partie des sources d’énergie les moins chères pour chauffer son habitation. Ces deux combustibles se positionnent ainsi avant le gaz naturel, le fioul, l’électricité et le propane.
Dans la mesure où le prix de l’électricité et du gaz n’a cessé d’augmenter au fil des années, le bois s’avère être une alternative de plus en plus intéressante financièrement.
Dans les années à venir, le chauffage au bois pourrait devenir encore plus attractif. En effet, de nombreuses actions sont mises en places afin de développer la filière bois et d’optimiser l’exploitation de cette ressource renouvelable. La facilité d’approvisionnement auprès d’acteurs de proximité tout comme l’attractivité des prix des combustibles en bois ne pourra ainsi que s’améliorer au fil des années.

Un matériel de chauffage coûteux mais rentable

Selon l’Ademe, le coût d’une chaudière à granulés à tirage automatique se situe entre 5 000 et 15 000 euros. Pour la chaudière à bûches à tirage naturel, les prix varient entre 1 500 et 4 500 euros, tandis qu’on note une moyenne de 1 000 à 5 000 euros pour un poêle à bûches. Quelle que soit la solution de chauffage au bois choisie, un certain investissement financier est donc nécessaire.
Cependant, ce coût peut être diminué grâce à des aides financières ou fiscales. Crédit d’impôt pour la transition énergétique de 30%, prime énergie Total, aides régionales, aides de l’Anah ou même éco-prêt à taux zéro, autant d’aides accessibles et permettant de réduire le coût d’acquisition de votre appareil de chauffage.
Sur le long terme, une fois l’achat de la chaudière à bûches ou à pellets amorti, vous pourrez commencez à effectuer de véritables économies. Les économies de chauffage réalisées se chiffrent en général en centaines d’euros en comparaison au chauffage au fioul (chaudière classique) ou tout électrique.
On notera enfin que la rentabilité de ce mode de chauffage est aussi possible grâce au rendement des appareils. Les appareils de chauffage au bois possédant le label Flamme Verte garantissent un rendement minimum de 85% pour les chaudières à chargement automatique et 80% pour les chaudières à chargement manuel. Dans la pratique, de nombreux appareils commercialisés présentent des performances avoisinant les 100%, permettant ainsi de maximiser les économies de chauffage réalisées.
 
Bon à savoir :
En plus de présenter un coût d’achat peu important, le chauffage au bois, que vous choisissiez les pellets ou les bûches, permet de faire un pas vers un meilleur respect de l’environnement. La quantité de gaz à effet de serre émise par ce type d’appareil est en effet réduite.
 
Pour aller plus loin :

                                                               Calculez vos économies d’énergie

 

Sur le même thème