Respectueux de l’environnement et du porte-monnaie. Grâce à ses qualités, le bois est l’énergie la plus plébiscitée par les foyers français. Côté équipements, une large palette d’appareils permet à chacun de trouver celui qui s’intégrera le plus simplement et efficacement dans son habitation. Et pour vous aider dans votre choix de chaudière au bois, un label existe pour mettre en avant les modèles performants. L’énergie tout compris vous explique pourquoi choisir un appareil Flamme Verte.

chaudière à bois

Qu'est-ce que le label Flamme Verte ?

À l’initiative de fabricants d’appareils de chauffage au bois, le label Flamme Verte a été créé en 2000, avec le soutien de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Un label de qualité visant à mettre en avant tous les équipements - chaudières, poêles, cuisinières, inserts, etc. – fonctionnant au bois bûche, granulés ou plaquettes forestières.

La présence de cette Flamme Verte sur une chaudière au bois atteste que l’appareil répond à plusieurs critères précis, notamment en ce qui concerne ses performances énergétiques, le respect de l’environnement et le rejet d’émission de CO2.

Le label a donc également l’objectif d’inciter les fabricants à concevoir des produits de plus en plus performants. Pour preuve : Flamme Verte récompense aujourd’hui des appareils classés entre 5 et 7 étoiles (décernées selon différents critères de rendement), contre 4 étoiles avant 2015.

Pourquoi choisir une chaudière au bois labélisée Flamme Verte ?

Compte tenu des critères du label, choisir un appareil Flamme Verte vous assure une baisse du prix de votre facture d’énergie, tout en garantissant une meilleure qualité de l’air. Plus concrètement, en moins de 10 ans, Flamme Verte a contribué à améliorer le rendement énergétique des différents équipements de chauffage au bois de plus de 30 %.

Pour ce qui est de l’environnement, les rejets de particules fines dans l’atmosphère ont diminué de manière conséquente. De 500 mg/Nm3 avant les années 2000, ils sont aujourd’hui de 90 mg/Nm3, au maximum. Idem en ce qui concerne les émissions de monoxyde de carbone. Avant la mise en place du label, il y a 17 ans, elles étaient supérieures à 1 %. Actuellement, au maximum, on atteint les 0,3 %.

Pourquoi remplacer votre ancienne chaudière ?

Si votre appareil de chauffage a 20 ans ou plus, il est peut-être temps d’en changer, ses performances continuant de se dégrader au fil des années et sa consommation d’énergie à augmenter. Mais que choisir ?

Si ce n’est pas encore le cas, tournez-vous vers le bois, une énergie renouvelable mais aussi peu onéreuse. Comme détaillé ci-dessus, prêtez attention aux étiquettes Flamme Verte qui vous guideront vers des chaudières au bois économiques et éco-responsables. L’investissement initial sera rapidement rentabilisé, votre consommation d’énergie étant revue à la baisse.

Enfin, en remplaçant votre appareil de chauffage par un modèle plus performant et respectueux de l’environnement, vous pouvez bénéficier d’aides financières comme l’éco-prêt à taux zéro, un crédit d’impôt pour la transition énergétique ou des aides des collectivités territoriales.

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème