Le chauffage au bois est une alternative de plus en plus populaire, et pour cause : le bois, qu’il soit sous forme de bûches, de pellets ou de bois déchiqueté, fait partie des combustibles les moins chers du marché. Comment choisir son chauffage au bois ? Que faut-il prendre en compte ?

Les appareils de chauffage au bois disponibles sur le marché

Les choix en matière d’appareils de chauffage au bois se sont élargis au cours de la dernière décennie.

Il se présente sous la forme d’un élément en fonte ou en acier que l’on installe dans le foyer d’une cheminée, sans modifier le bâti. En pratique, il est alimenté par un courant d’air ambiant par le biais des parois, qui se réchauffe à l’intérieur de la cloison puis se répand dans le logement. L’insert permet d’optimiser la diffusion de la chaleur au sein de l’habitation et d’apporter davantage de sécurité au quotidien.

Cet équipement sert souvent de chauffage d’appoint au sein des habitations et vient compléter un système de chauffage principal, une chaudière au fioul ou au gaz à condensation par exemple.

Cet équipement de chauffage au bois fonctionne de manière similaire à un foyer fermé, à la différence qu’il s’agit d’un appareil indépendant. Il s’agit également d’un excellent chauffage d’appoint que l’on peut choisir avec un mode de combustion simple, double ou turbo. Pour maximiser les économies d’énergie, il convient d’opter pour un poêle à bûches à double combustion, qui peuvent atteindre 70 voire 80% de rendement.

La chaudière à granulés de bois peut être utilisée comme moyen de chauffage principal. Elle a l’avantage de pouvoir être alimentée automatiquement, ce qui limite les interventions humaines au quotidien.

Adaptée aux grandes maisons, il faudra cependant noter qu’il est nécessaire de disposer d’un espace conséquent pour installer à la fois la chaudière à granulés et le réservoir, dont la taille évolue en fonction de vos besoins.

Cet appareil de chauffage au bois peut également être utilisé comme système de chauffage principal. Il est aujourd’hui possible de choisir parmi plusieurs types de poêles à granulés :

  • les modèles à convection, silencieux et parfaits pour les petites surfaces ;
  • les appareils à soufflerie, qui grâce à leur ventilateur accélèrent la diffusion de l’air chaud ;
  • les poêles canalisables, dotés d’un second ventilateur à même de propulser de l’air chaud.  

Les critères à prendre en compte avant de choisir son chauffage au bois

Plusieurs éléments doivent être pris en compte avant d’acquérir un appareil de chauffage au bois.

  • Les besoins en chauffage, et notamment la surface à chauffer, qui vont conditionner la puissance du modèle ;
  • La labellisation Flamme Verte : les appareils de chauffage au bois arborant le label Flamme Verte permettent de profiter d’un certain niveau de performance et rejettent des émissions en quantité moins importantes. Privilégiez les équipements possédant a minima 5, 6 ou 7 étoiles pour un chauffage performant.
  • L’éligibilité au crédit d’impôt pour la transition énergétique de 30%. Valable sur les frais engagés dans le cadre de travaux énergétiques, il permet de réduire les frais à sa charge. De nombreux appareils de chauffage au bois sont éligibles au crédit d’impôt. Il convient toutefois de vérifier les prérequis en termes de caractéristiques des appareils. 

Pour vous guider dans votre choix, n’hésitez pas à faire appel aux services d’un professionnel du chauffage au bois labellisé RGE, Reconnu garant de l’environnement.

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème