Vous souhaitez réduire votre facture d’énergie ? Le radiateur à inertie est une solution de chauffage intéressante. Sa réactivité de chauffe et sa longue diffusion dans votre logement vous assureront un confort optimal. Les explications avec L’énergie tout compris.

Demander un devis gratuit

Qu’est-ce que l’inertie ?

L’inertie est la capacité d’accumuler de la chaleur et de la diffuser progressivement, même lorsque le radiateur est éteint. C’est ce principe qui permet de réduire le nombre de déclenchements du radiateur à inertie et par la même occasion votre facture d’électricité. 

Le radiateur à inertie sèche

Possédant un cœur de chauffe en matériaux « réfractaires » (brique haute densité, béton réfractaire, granit, stéatite, pierre de lave …) ou d’origine métallique (bloc fonte, aluminium…), le radiateur à inertie sèche possède des résistances électriques situées dans le cœur de chauffe. Ces matériaux ont une très forte inertie, de sorte qu’ils emmagasinent la chaleur lorsque le radiateur se déclenche. Une fois le radiateur éteint, ils continuent de transmettre leur chaleur à la plaque externe de l’appareil. Cette plaque fortement émissive transmet la chaleur par rayonnement dans toute la pièce. Le mode de chauffage est ainsi doux et surtout homogène.

Le radiateur à inertie à fluide

Le radiateur à inertie à fluide fonctionne, lui, avec du glycol, un dérivé du pétrole, de l’huile végétale ou minérale. Les résistances électriques sont plongées dans le fluide chargé de diffuser la chaleur. Le fluide tourne en circuit fermé dans le radiateur, permettant ainsi de distribuer la chaleur dans la pièce, tout en restant en contact avec la résistance électrique. Ce type de radiateur à inertie s’apparente à un chauffage central et procure le même ressenti.

Comment choisir ?

Si les performances thermiques des deux types de radiateurs à inertie sont quasi similaires, les radiateurs à inertie fluide offrent néanmoins quelques avantages supplémentaires : plus légers, ils assurent un confort proche de celui d’un chauffage central, et vous n’aurez pas besoin d’installer toute la tuyauterie. De plus, les radiateurs à inertie requièrent très peu d’entretien. Un dépoussiérage régulier suffit à assurer de bonnes performances. Alors, n’attendez plus et procurez-vous vite un radiateur à inertie pour réduire votre facture d’énergie.

 

Le saviez-vous ?

Le prix d’un radiateur à inertie varie entre 500 € à 1 500 € TTC selon les caractéristiques techniques, les performances et le fabricant.

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème