Installer une chaudière dans sa salle de bains, est-ce risqué ? Que dit la loi à propos d’une telle installation ? L’énergie tout compris fait le point sur la réglementation et vous donne quelques conseils pour l’installation de votre chaudière.

Calculez vos économies d’énergie

Installation d’une chaudière au gaz dans une salle de bains : que dit la loi ?
L’installation d’une chaudière dans la salle de bains

La réglementation gaz de 2005 précise les différentes autorisations qui s’appliquent lors de l’installation d’une chaudière gaz dans une salle de bains.

Le circuit de combustion n’est pas étanche

Si l’appareil de chauffage présente un circuit de combustion non étanche, il ne peut pas être installé dans une salle de bains ou une salle de douche. En revanche, s’il s’agit d’un simple remplacement d’un appareil existant, il est possible d’installer une chaudière neuve dans la salle de bains à condition que cette installation soit réalisée dans l’axe et dans l’emprise de l’ancien appareil.

Le circuit de combustion est étanche

Dans le cas d’un appareil muni d’un circuit de combustion étanche (une évacuation par ventouse, par exemple), l’installation peut s’effectuer dans tout local, même sans fenêtre ni aération. Les règles applicables aux conduits d’évacuation doivent cependant être respectées.

La réglementation électrique à connaître pour installer une chaudière

Les différents appareils électriques sont définis selon leur niveau de sécurité face aux chocs électriques : une chaudière est ainsi classée comme une installation de classe I.

Distances à respecter pour l’installation d’une chaudière

Pour éviter les chocs électriques liés à l’installation d’une chaudière à proximité d’une baignoire ou d’une douche, la salle de bains est divisée en 4 volumes distincts. Pour installer une chaudière en toute sécurité, il faut impérativement respecter une distance minimale de 2,4 mètres à proximité du volume 2 et une hauteur maximale à 2,25 m du sol.  

Bon à savoir : un volume 2 (moins de 60 cm de la douche ou de la baignoire) peut être transformé en volume 3 si une séparation fixe et non métallique telle qu’un écran ou une paroi est mise en place.

Quelles mesures de protection faut-il respecter ?

En plus des distances réglementaires, des mesures de sécurité doivent être respectées. Ainsi, la chaudière gaz doit être reliée à la terre et protégée par un dispositif à courant différentiel résiduel à haute sensibilité assigné au maximum à 30mA.

Installer une chaudière : quelques précautions supplémentaires

Pour assurer une installation stable et conserver une chaudière murale en bon état plus longtemps, évitez de fixer l’appareil sur une cloison légère ou au-dessus d’une machine à laver.

Le saviez-vous ?

Lors du remplacement d’une chaudière gaz, mieux vaut faire appel à un professionnel agréé qui délivrera un certificat de conformité pour l’installation.

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème