Bonne nouvelle pour les ménages qui désirent installer une chaudière à pellets : la sortie murale en ventouse pour les fumées est maintenant possible sur ce type d’appareil de chauffage. Le fabricant autrichien ÖkoFEN a en effet obtenu l’avis technique du CSTB pour pouvoir commercialiser des chaudières à pellets utilisant cette innovation. Explications.

Demander un devis gratuit

Fonctionnement de la sortie ventouse
chaudière_pellet

Jusqu’à cette année, la technologie de l’évacuation murale en ventouse n’était possible que pour les chaudières au gaz, au propane et au fioul. Un peu moins courante que l’évacuation en cheminée, l’évacuation en ventouse est l’une des solutions possibles pour votre chaudière. Ainsi, pour évacuer le gaz de combustion, il existe trois solutions :

  • VMC gaz : les chaudières au gaz sont raccordées au réseau d’évacuation de l’air vicié du logement pour éliminer les produits de combustion ;
  • Évacuation en cheminée ou tirage naturel : la cheminée prend l’air dans la pièce et évacue les fumées par une cheminée ;
  • Évacuation en ventouse : la prise d’air et l’évacuation des fumées se font par le biais d’un conduit double voie traversant la façade ou la toiture.

Les avantages de l’évacuation murale en ventouse

Cette innovation technique pour les chaudières à pellets ouvre de belles perspectives pour le déploiement de ce mode de chauffage, en particulier en zones urbaines. En effet, pour installer un conduit d’évacuation, des normes spécifiques sont à respecter :

  • dépasser de 40 centimètres du faîtage ;
  • placer au minimum à 8 mètres des bâtiments voisins.

La solution de sortie murale permet de contourner ces normes. De plus, elle évite d’engager des travaux lourds comme traverser les planchers du bâtiment. Grâce à ces économies réalisées, cette solution rend cet investissement plus accessible à tous. En complément, la sortie murale en ventouse dispose d’autres atouts pour séduire les consommateurs :

  • aucun ramonage de conduit à prévoir ;
  • un rendement élevé qui permet de réduire la consommation de combustible.

À ce titre, ces chaudières à pellets sont très performantes : leur rendement dépasserait celui des autres chaudières utilisant ce type de combustible.

Des travaux réalisés par des professionnels qualifiés

Au moment d’entreprendre vos travaux, assurez-vous de choisir un professionnel qualifié. Vous pourrez ainsi éviter certains désagréments liés à l’évacuation murale en ventouse :

  • risque de noircissement de la façade au niveau de la sortie ;
  • panne électrique entraînant l’arrêt de tirage ;
  • risque d’intoxication au monoxyde de carbone si l’installation n’est pas étanche ;
  • manque de tirage et mauvaise combustion des granulés de bois.

 

Pour aller plus loin : 

Sur le même thème