Le mondial du Bâtiment organisé à la fin de l’année 2015 a permis de faire un point sur les acteurs majeurs du chauffage et sur les énergies qui ont le vent en poupe. Parmi celles-ci, le gaz et le fioul tirent leur épingle du jeu, tandis que la chaudière à condensation remporte la majorité des suffrages chez les particuliers.

Vous aussi faites des économies sur votre facture énergétique en cliquant ci-dessous pour profiter des bons plans de notre partenaire fioulmarket.fr.

Voir les prix du fioul 

Le fioul et le gaz, des énergies qui séduisent

La chaudière à condensation au gaz ou au fioul s’impose dans les logements

Le prix du fioul a très fortement diminué entre le mois d’octobre 2014 et octobre 2015. Une baisse record qui se traduit de deux manières : d’une part le regain d’intérêt pour les chaudières au fioul de la part des consommateurs, et d’autre part une gamme de modèles étendue proposée par les fabricants. Le prix du gaz a également diminué d’environ 10 % en 2015. Une seconde baisse entrée en vigueur le 1er février 2016 fait de cette énergie l’une des plus attractives sur le marché.

Face à cet engouement pour le fioul et le gaz, le solaire thermique et le bois, dont le prix reste le même, perdent des parts de marché. On estime qu’en 2015, moins de 10 000 modèles de chaudières fonctionnant au bois ont été installés.

Les ventes de chaudières à condensation en hausse

Avec le regain d’intérêt suscité par le gaz et le fioul, les fabricants innovent pour proposer de nouvelles chaudières fioul à condensation aux particuliers. Plus performantes, capables de piloter deux circuits de chauffage indépendants à la fois, plus respectueuses de l’environnement, les chaudières montent en gamme pour séduire des consommateurs toujours plus nombreux.

Les chaudières gaz à condensation font désormais l’unanimité ou presque parmi les modèles de chaudières fonctionnant au gaz. Là aussi, les performances sont au rendez-vous, avec des modèles approchant les maxima théoriques de la condensation (rendement annuel de 94 % en énergie primaire).

Plus performants, ces nouveaux modèles de chaudières à condensation se veulent également plus pratiques. Leur structure et l’agencement de leurs différents éléments sont étudiés pour faciliter le travail de l’installateur et du professionnel chargé de l’entretien.

Pour aller plus loin :

Sur le même thème