Plus performantes et plus économiques que les systèmes de chauffage classiques, la chaudière basse température et la chaudière à condensation présentent toutes deux des avantages, mais aussi des différences. Alors, faut-il choisir une chaudière à condensation ou une chaudière basse température ? L’Énergie tout compris vous éclaire.

Présentation de la chaudière basse température

basse température ou à condensation : laquelle choisir ?

Économe et performante, la chaudière basse température permet de faire baisser la facture énergétique tout en préservant un confort optimal.

Chaudière basse température : comment ça marche ?

Par rapport à une chaudière classique, la chaudière basse température fonctionne avec une température plus faible, généralement autour de 60°. Résultat : la chaudière a besoin de moins de combustible pour atteindre la même température qu’une chaudière standard.

Installer une chaudière basse température

La chaudière basse température s’adapte à tous types de chauffage central. Elle nécessite les mêmes raccordements qu’une chaudière classique, et peut donc être rapidement mise en place par un professionnel sélectionné pour vous par Total.

Attention : l’installation d’une chaudière basse température n’ouvre plus droit au crédit d’impôt développement durable, mais peut faire l’objet d’autres aides, comme la prime énergie, délivrée en euros par Total.

Être mis en relation avec un artisan sélectionné par Total

Économies et rendement d’une chaudière basse température

Par rapport à une chaudière de plus de 25 ans, la chaudière basse température permet d’économiser jusqu’à 30% d’énergie. Si la chaudière à remplacer est plus récente, ce sont entre 12 et 15% d’économies qui sont réalisées grâce à une chaudière basse température. Par ailleurs, cette chaudière affiche un rendement de plus de 90%.

Tout savoir sur la chaudière à condensation

La chaudière à condensation est actuellement le type de chaudière le moins polluant et le plus performant.

Comment fonctionne une chaudière à condensation ?

La chaudière à condensation présente la particularité d’utiliser la chaleur de la vapeur produite lors de la combustion pour chauffer le circuit retour de l’eau vers les radiateurs. Ce procédé a pour conséquence d’augmenter la température de l’eau présente dans le circuit de chauffage sans consommer plus d’énergie.

La mise en place d’une chaudière à condensation

Choisir une chaudière à condensation implique une installation particulière, puisque la chaudière doit être reliée au système d’évacuation des eaux usées. Il faut également prévoir une citerne ou une cuve pour le stockage du combustible.

Un crédit d’impôt ainsi que d’autres aides financières, comme la prime énergie de Total, peuvent être accordées pour l’installation d’une chaudière à condensation.

Chaudière à condensation : rendement et économies réalisées

Le rendement d’une chaudière à condensation est excellent, puisqu’il est supérieur à 100%. Les économies réalisées grâce à cette chaudière varient entre 15 à 34% en fonction de l’âge de la chaudière à remplacer. Par rapport à une chaudière basse température, la chaudière à condensation permet de réaliser 5% d’économies supplémentaires.

Le saviez-vous ?

Chaudières à condensation et chaudières basse température sont toutes deux généralement alimentées par du gaz ou du fioul.

Vous souhaitez réaliser des travaux économies d’énergie ?
Trouvez la solution la plus adaptée à votre domicile

Pour aller plus loin : 

 

Sur le même thème