La prime énergie est l’application par Total du dispositif des Certificats d’économies d’énergie (CEE). L’énergie tout compris a fait le choix d’offrir des primes sous forme de virements bancaires aux particuliers réalisant certains travaux de rénovation énergétique. Les CEE sont entrés dans leur troisième période au 1er janvier 2015. À cette occasion, les conditions d’obtention des primes énergies ont été simplifiées, certaines primes augmentées et d’autres diminuées.

Faites le point sur tous ces changements avec L’énergie tout compris avant de faire votre demande.

                                                     Calculer le montant de ma prime énergie

  • Apparition de « l’attestation sur l’honneur »
    Prime énergie : ce qui change en 2015

L’attestation de fin de travaux (AFT) est remplacée par un nouveau document à remplir : l’attestation sur l’honneur (AH). Si vous réalisez une demande de prime sur notre site, cette attestation vous est automatiquement envoyée par mail. Le feuillet reprend les informations sur les travaux effectués, sur votre statut, vos coordonnées et sur le professionnel ayant réalisé les travaux. Vous devez soigneusement remplir ce document avec votre professionnel afin de vous assurer de recevoir votre prime. N’oubliez pas d’y joindre tous les justificatifs ainsi que votre RIB. Elle est à renvoyer à la fin de vos travaux. Ce document permet de signaler l’achèvement des travaux et la conformité de la construction avec les critères d’éligibilité liés à la prime énergie. Tout comme l’AFT, l’AH est indispensable pour débloquer la prime énergie.

> En savoir plus sur les démarches pour obtenir la prime énergie

  • Labellisation RGE

À partir du 1er juillet 2015, les professionnels sollicités pour effectuer les travaux de rénovation énergétique devront être labellisés RGE (Reconnu garant de l’environnement). Sans cela, les particuliers ne peuvent pas bénéficier d’une prime énergie : il s’agit du principe d’éco-conditionnalité.

> En savoir plus sur l’éco-conditionnalité

  • Des conditions d’obtention liées aux matériaux

Les exigences quant au matériel éligible évoluent et se calquent sur celles du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Isolation, chauffage, énergies renouvelables : pensez à consulter la liste des matériaux éligibles avant de faire votre choix. Nous vous invitons également à réaliser gratuitement un diagnostic énergétique sur notre site, afin de découvrir la solution la plus adaptée à votre logement. Nous avons mis à jour notre simulateur en fonction des évolutions réglementaires de la troisième période.

> Réaliser un diagnostic énergétique

  • Une prime recentrée sur l’isolation, la clé de voûte des travaux de rénovation énergétique

Depuis le 1er janvier, le montant des primes a évolué en fonction des différents travaux par rapport à 2014. On note, par exemple, une baisse de l’aide pour l’installation d’une pompe à chaleur air-eau. D’autres travaux tels les chaudières basse température et les VMC sortent du dispositif.

En revanche, la prime énergie est en hausse de 25% pour l’isolation de combles ou de murs.

Bon à savoir :

Pour les personnes ayant réalisé leurs travaux en 2014, rien ne change. Les dates prises en compte sont celles figurant sur le devis et celles à laquelle vous avez adhéré au programme de la prime énergie, soit avant le début de vos travaux. 

 

Découvrez si vos travaux sont assujettis à des aides et financements :

 

Demandez une prime pour financer vos travaux
Simulateur de prime énergie

Sur le même thème