Vous souhaitez remplacer votre ancien système de chauffage peu performant par un appareil de chauffage au bois ? Profitez d’un crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) de 30% pour votre nouvelle installation et faites des économies sur votre budget et sur vos consommations énergétiques.

Rappel : le crédit d’impôt, c’est quoi ?
Aide au chauffage au bois : profitez de 30% de crédit d’impôt !

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique, anciennement connu sous le nom de crédit d’impôt développement durable (CIDD) est l’une des aides au chauffage au bois mises en place afin de faciliter l’installation d’un appareil de chauffage performant.

Concrètement, il s’agit d’une réduction d’impôt de 30% accordée aux foyers qui réalisent des travaux leur permettant de réduire la consommation énergétique de leur logement. Les 30% de réduction fiscale sont calculés en fonction des sommes engagées pour les travaux d’installation des équipements de chauffage au bois.

Attention ! Pour les équipements de chauffage au bois tels que le poêle à bûches, le poêle à granulés de bois et la chaudière à granulés de bois, la main d’œuvre n’est pas prise en compte dans le calcul du crédit d’impôt. Les 30% s’appliquent au coût des installations seulement.

À noter qu’au moment des travaux, la construction du logement doit avoir été achevée depuis au moins 2 ans.

Bon à savoir :

Cette année, seuls sont pris en compte les travaux effectués entre septembre 2014 et décembre 2015 dans le calcul du crédit d’impôt 2015. Si vous avez entamé des travaux d’économies d’énergie avant le mois de septembre, il convient de se référer aux taux appliqués dans le cadre du crédit d’impôt développement durable.

Aide pour le chauffage au bois : à combien se chiffre le crédit d’impôt ?

Différents facteurs, comme le type d’installation choisie ou les travaux effectués en parallèle, peuvent influencer le montant du crédit d’impôt.

Ce qui fait varier le montant du crédit d’impôt

Le montant du crédit d’impôt varie d’un foyer à un autre, notamment en raison du type d’appareil de chauffage installé. Une chaudière à granulés de bois, un poêle à granulés de bois ou un poêle à bûches ne présentent en effet pas le même coût. Au sein de chaque catégorie, la classe du produit (standard, milieu de gamme ou luxe), influe également sur le prix des travaux.

L’aide au chauffage au bois qui vous sera accordée peut aussi varier en fonction du coût d’installation et des éventuels travaux connexes, indissociables des travaux d’installation d’un appareil de chauffage au bois, comme la création d’une voie d’évacuation des fumées de combustion par exemple.

Étude de cas : à combien se chiffrerait votre aide au chauffage au bois ?

Le simulateur de crédit d’impôt de L’énergie tout compris vous permet d’estimer précisément la réduction d’impôt dont vous pourriez bénéficier, sous réserve du respect des conditions d’éligibilité.

À titre d’exemple, voici le montant du crédit d’impôt dont peut potentiellement bénéficier un foyer composé d’un couple marié avec deux enfants et soumis à une déclaration commune, pour l’achat d’un poêle à granulés de bois, d’un poêle à bûche ou d’une chaudière à granulés de bois.

Coût des nouvelles installations

Montant du crédit d’impôt estimé

5 000 €

1 500 €

10 000 €

3 000 €

15 000 €

4 500 €

Vous souhaitez savoir si vous pouvez bénéficier de cette aide au chauffage au bois et connaître le montant de votre réduction fiscale ?

Obtenez une estimation rapide avec le simulateur de crédit d’impôt de L’énergie tout compris.

Profitez d’un crédit d’impôt, mais pas que…

Le crédit d’impôt de 30% n’est pas la seule aide prévue pour le chauffage au bois.

D’autres dispositifs ont été mis en place afin d’aider et d’inciter les foyers à choisir des modes de chauffage moins énergivores, moins coûteux sur le long terme et plus respectueux de l’environnement.

La prime énergie de TOTAL Marketing France, les aides nationales comme celle de l’Anah, les aides régionales, la TVA à taux réduit de 5,5% ainsi que l’éco-prêt à taux zéro font notamment partie des aides financières et fiscales potentiellement cumulables avec le crédit d’impôt pour la transition énergétique. 

Comme pour le CITE, l’accès aux différentes aides existantes est encadré par des conditions. Nombre de personnes constituant le foyer, situation personnelle, nombre de personnes à charge, revenus du foyer : les critères pris en compte sont variés. N’hésitez pas à vous renseigner avant d’acheter votre équipement de chauffage au bois.

Le saviez-vous ?

Vous allez faire installer un nouvel équipement de chauffage au bois et vous êtes à la recherche d’un prestataire pour l’entretien annuel de votre appareil ? Bénéficiez d’une mise en relation avec un expert certifié QualiBois en souscrivant un contrat auprès de L’énergie tout compris. Pour en profiter, rien de plus simple, remplissez le court formulaire en ligne et envoyez votre demande !

 

Découvrez si vos travaux sont assujettis à des aides et financements :

Demander mon contrat d’entretien

Sur le même thème